Messe du Dimanche et Fêtes

  Dimanche 29 octobre 30ème dimanche 10 h 30 messe à GRABELS    

Lire la suite

Dates des prochaines rencontres Catéchuménat

Prochaines rencontres Pour l'instant tous les catéchumènes ont reçu les sacrements préparés.

Lire la suite

Le mot du nouveau curé

Le mot du nouveau curé Article dans Midi Libre

Lire la suite

La rentrée du KT

Catéchisme et éveil à la Foi Septembre 2017

Lire la suite

Agenda d'octobre 2017

Bulletin d\'octobre 2017

Lire la suite

   

Menu utilisateur  

   

Connexion  

   

Courte définition du sacrement de l'onction des malades

"L'un de vous est malade : qu'il appelle les responsables de l'Église et que ceux-ci prient pour lui en lui donnant l'onction d'huile au nom du Seigneur" (Epître de Jacques) 5, 14-15.

Le sacrement de l'onction des malades est destiné à réconforter ceux qui sont éprouvés par la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l'onction d'huile bénite sur le front et en l'imposition des mains. Ces gestes montrent quelque chose de la tendresse du Christ pour ses frères malades, âgés, mourants. Par le sacrement des malades, le chrétien reçoit la force de supporter son épreuve et l'assurance qu'il la vit en proximité avec le Christ. Face à une mort toute proche, l'eucharistie est donnée en viatique.

Comment accompagner un malade ?

Pour l'Eglise, l'accompagnement des malades ne se résume pas au sacrement des malades. Leur accompagnement spirituel repose sur la foi de celui qui est envoyé auprès d'eux.

Ces personnes peuvent se former : les diocèses proposent des parcours bibliques, théologiques accessibles pour beaucoup de personnes. L'accompagnateur doit faire face aux questions souvent graves des malades : Pourquoi la souffrance et le mal ? Pourquoi ne supprime-t-il pas la souffrance s'il est Tout-Puissant ? Quel est le sens de la vie, de ma vie ?

Les personnes qui accompagnent les malades sont à l'écoute de la personne qui souffre et disponibles. Ce qui demeure essentiel pour répondre aux soins et aux besoins des malades, c'est le geste du toucher. "Le désir le plus fondamental de la personne malade reste celui d'être aimée et de pouvoir rendre cet amour, d'être considéré comme une personne unique, encouragée dans toutes les dimensions de son être." (Frère Jacques Ambec, Evangile de la compassion, Saint-Paul)

"Si l'un de vous est malade, qu'il appelle ceux qui exercent dans l'Église la fonction d'Anciens : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d'huile au nom du Seigneur." (lettre de  St-Jacques,5-14) 

Comme les autres sacrements que l’Église catholique célèbre, le Sacrement des malades est d’abord un appel du Christ au cœur de nos vies lorsqu’elles sont touchées par la maladie, le handicap, lorsque l’âge la proximité d’une intervention chirurgicale, l’incertitude face à l’avenir marquent le moment présent de notre existence.

Comme tout appel du Christ, il est appel pour la vie : pour vivre cette étape de notre histoire, ce temps où est parvenue notre aventure humaine. Et pour la vivre avec Lui. Le sacrement des malades est un geste de tendresse du Christ.

Il peut être reçu par une seule personne ou un groupe, à la maison... ou à l'église.

Le 12 février, à la demande de certains paroissiens, la paroisse propose de donner le sacrement des malades pendant l'Eucharistie.

Ceux qui voudraient faire la demande du sacrement des malades peuvent s'adresser au père Gérard, à Isabelle, Roselyne, Sandrine ou Daniel.

Enfin pour ceux qui le souhiatent le cahier d'intentions de prières peut permettre à la communauté de prier pour vos proches ou les malades que vous connaissez.

 Témoignage: le sacrement des malades

 

Extrait de Croire Paroisses : Proposer l'Onction des malades en paroisse

 

   
© http://www.paroisse-saint-julien-de-la-mosson.fr/ Téléphone paroisse: 04 67 75 49 07 Mail:julien.basilisse@gmail.com